Défi  »7 jours sans sucre »

Début décembre a permis à 8 participants de relever le défi de vivre  »7 jours sans sucre ». Un défi qui n’est pas si facile tant le sucre est omniprésent dans notre alimentation. Toutefois, ils ont démontré que c’était faisable.

Pour les aider, ils ont préparé un petit journal alimentaire et rempli un dossier médical. Puis j’ai examiné leurs sources de glucides (les évidentes et les cachées) et leur ai proposé des aliments substituts.

Notez, il n’était pas question dans ce défi de faire un régime restrictif ou privatif ! La personne devait se nourrir à sa faim et faire des choix d’aliments nutritifs et sains.

Également, un programme d’activités étaient prévues pour réduire la pression et transformer les rages en énergie positive. En plus de conseils de base comme faire des marches, Ingrid Rissoan d’Instruc’Santé, instructrice de body balance, a préparé deux vidéos d’exercices de détox corporel. Ces exercices ont pour but d’aider à trouver un équilibre corps-esprit dans les périodes d’envie intense.

Un cours en personne avec Ingrid était aussi possible le dimanche soir. De la même manière que les participants pouvaient participer à la discussion de groupe sur les difficultés ou les écueils rencontrés lors d’un changement d’alimentation.

Enfin, tous les participants pouvaient suivre la page Facebook de Nourrir sa santé et y lire une série de conseils alimentaires.

En conclusion des 7 jours sans sucre, 2 ont peiné mais ont tenu le coup et 6 autres n’ont pas flanché un brin !!!! Un beau succès pour tous nos participants ! C’est une expérience qui permet de bien comprendre que notre dépendance au sucre existe véritablement même quand on croit ne pas être concerné.

Beaucoup ont été surpris par l’analyse de leur journal. D’autres ont essayé de composer avec les substituts. Enfin, une personne a décidé de poursuivre l’expérience pour améliorer sur le long terme sa condition. On est de tout cœur avec elle.

Merci à tous! Si cela vous intéresse de relever le défi  »sans sucre », faites-le moi savoir. Nous allons laisser passer les fêtes. Peut-être en janvier nous ferons une prochaine édition de cette activité.