Les meilleures sources de fer chez l’enfant

Les meilleures sources de fer chez l’enfant

Les meilleures sources de fer pour l’enfant afin d’éviter l’anémie

Il existe 2 formes de fer : le fer hémique et le fer non hémique.

Le fer hémique est facilement absorbé par le corps de votre enfant. Elle se retrouve uniquement dans les fibres musculaires animales : la viande et le poisson. Généralement, il est connu que plus une viande est rouge, plus celle-ci en est riche.

Le fer non hémique est moins bien absorbé que le fer hémique.

Sources de fer hémique :
Sources de fer non hémique :
  • Boeuf
  • Agneau
  • Porc
  • Veau
  • Abats (foie, coeur, rognons…)
  • Dinde et poulet (la viande brune en contient plus)
  • Poissons et fruits de mer
  • Céréales à déjeuner ou pour bébé (enrichies en fer)
  • Pâtes alimentaires, riz, semoule de maïs, farine de blé et autres produits céréaliers (faits avec des farines à grains entiers ou enrichies)
  • Légumineuses (lentilles, pois et haricots)
  • Noix et graines (à éviter en raison du risque d’étouffement)
  • Légumes vert foncé à feuilles
  • Oeufs

Les seuls enfants nés prématurément devraient prendre des suppléments jusqu’à l’âge d’un an. Informez-vous auprès de votre pédiatre. Les enfants nés à terme naissent avec une réserve de fer. Le lait maternel ou les préparations pour nourrisson enrichies de fer leur en fournissent, mais leurs réserves s’épuisent tout de même vers l’âge de 4 à 6 mois. C’est pour cette raison que Santé Canada recommande maintenant d’introduire la viande, le tofu et les autres substituts dès 6 mois.

Comment assurer un bon apport en fer et bien absorbé ?

  • Offrez une alimentation variée et équilibrée
  • Lors de l’introduction des aliments complémentaires à 6 mois, commencez avec des aliments riches en fer : céréales pour bébé enrichies et viandes et substituts. Si vous commencez avant, vous pouvez commencer par les légumes.
  • Offrez des aliments riches en fer au moins 2 fois par jour à votre enfant et variez les sources.
  • Lors d’un repas végétarien, il est important d’inclure une source de vitamine C pour accroître l’absorption du fer : poivron, tomate, navet, chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles, pamplemousse, clémentine, mandarine, fraise, framboise, kiwi, melon et mangue.
  • Dans les recettes, remplacez une partie de la farine par la même quantité de céréales pour bébés enrichies de fer.
  • Évitez d’offrir des quantités excessives de produits laitiers à votre enfant. Riches en calcium, ils nuisent à l’absorption du fer.

affiche-pcp-1

Sources :

Naître grandir

Santé Canada

Extenso

 

Mon assiette et moi – groupe de parole

Mon assiette et moi – groupe de parole

Alimentation et émotion, un rapport souvent complexe

Depuis quelques temps, vous êtes plusieurs à me faire part des difficultés, défis ou enjeux que vous viviez autour de l’alimentation. La nourriture n’est pas seulement un carburant. Elle sert aussi à nous soigner, à apaiser, à distraire, à séduire, à récompenser et même à punir… Dans une démarche d’amélioration son meilleure hygiène de vie et nutritionnelle, eu égard aux raisons qui l’ont initiées, alimentation et émotion s’entremêlent souvent dans un rapport complexe
 
Un groupe de parole apporte, alors, un moment d’arrêt particulièrement bénéfique. Il offre aux participants un temps de parole, de partage, et ce sans jugement, pour reprendre sa respiration et retrouver son élan. Cela devient aussi une occasion d’apprentissage grâce à l’écoute et aux techniques, pour renouer avec les sensations alimentaires et le plaisir, proposées en introduction de chaque séance.
 
Je voudrais tester pour certains / valider pour d’autres votre intérêt quant à la création d’un nouveau groupe de parole sur le thème de  »Mon assiette et moi » – édition 2017. Plusieurs personnes ont participé en 2016 aux séances. Vous pourrez lire leurs commentaires plus bas.
 
Groupe de 5 à 6 personnes
7 séances 
Fréquence : toutes les 2 à 3 semaines, pas de séances les jours fériés ou les longues fin de semaine ou celle de vacances de la relâche…
Durée d’environ 1h30 maximum 2h
Coût de 80 $ – paiement complet lors de l’inscription
Début prévu pour la semaine du 27 février 2017
222, de Castelnau Est, Montréal, Métro Jean-Talon ou De Castelnau : autour d’un thé dans une ambiance relaxe et intime.
Reçu d’assurance
Un rabais de 10 % sur votre prochaine consultation (possible de le transférer à un ami ou un parent)
 
Deux questions pour vous !
Vous êtes intéressé(e) : oui/non
Si oui, souhaiteriez-vous avoir les séances…?
           – un soir de semaine vers 19h
            – le dimanche vers 17h : oui/non
 
Pour envoyer votre réponse et vous inscrire : [email protected]
J’ai beaucoup appris et ai déjà commencé à mettre en pratique certains des conseils/idées qui avaient émulé lors de la séance(…). J’y vais pas à pas. Je vous remercie encore pour tout. Et j’espère avoir la chance de participer à une autre session de ce genre dans le futur!
 
Merci pour la soirée d’hier, ce fut vraiment aidant et ça m’a fait un grand bien! Ça m’a vraiment orienté vers ce que je voulais vraiment! J’ai aussi été étonné par (…) qui a accueilli ma souffrance face à mon parcours…
 
Je n’ai jamais vu ni penser à mes défis alimentaires de cette façon. Cela m’a fait réalisé plein de chose. Je me stresse moins maintenant quand je ne respecte pas ma diète. En fait, je pense que j’ai compris pour la 1ère fois le mot gratitude. C’est pas seulement pour les autres, c’est aussi envers soi-même. J’ai bien hâte à la prochaine séance. Merci.
 
C’est différent des autres groupes que j’ai pu faire. C’est à la fois structuré mais pas trop. Tout le monde a de la place et prend pas celle de personne. J’ai découvert aussi que je n’étais pas seule et ça me fait du bien.
 
Moi je dois changer mon alimentation et je pense que j’étais un peu en colère de devoir le faire. C’est dur et pas toujours simple pour moi. Je n’aime pas cuisiner. Alors les idées du groupe sont vraiment encourageantes. Je me suis dis en sortant de la rencontre, franchement (…) t’es capable, y’a pas de raisons. Cela a été pour moi une bonne grosse dose de courage. Je me sens encore toute boostée.

Médicaments + complément + aliments : au secours les intéractions

Médicaments + complément + aliments : au secours les intéractions

Combien d’entre nous ne se sont pas méfiés un jour en prenant des médicaments des interactions possibles avec des suppléments et/ou des aliments ?

Or, certains aliments et compléments perturbent les concentrations moléculaires du médicament dans l’organisme. Cela aura pour conséquence de provoquer une diminution ou une augmentation de son effet, et modifier ainsi la réponse thérapeutique.

 

En voici quelques une :

  • fer et calcium sont à éviter mais effet bénéfique entre le fer et la vitamine C.*
  • calcium/ produit laitier et antibiotiques : deux familles d’antibiotiques, soit les quinolones et les tétracyclines, lorsque mélangées à ce nutriment, créent un mélange moléculaire insoluble. Les molécules antibiotiques n’étant pas absorbées, elles ne produisent aucun effet thérapeutique.*
  • calcium/produit laitier et Syntroid pour la thyroïde : idem.*
  • calcium/produit laitier et Fosamax contre l’ostéoporose : idem*
  • La pelure et le jus des pamplemousses contiennent une molécule qui a la propriété de bloquer une enzyme qui agit comme un filtre des cellules intestinales. Conséquence : le médicament peut se concentrer dans l’organisme, ce qui entraîne des effets secondaires et toxiques. Particulièrement dangereux dans le cas de médicaments contre le cholestérol comme le Lipitor.
  • Certains légumes riches en vitamine K (action coagulante), comme le chou de Bruxelles et le brocoli, doivent être évités avec des médicaments anticoagulants comme le Coumadin : risque de thrombose.**
  • l’alcool et anxiolytique ne font pas bon ménage. L’alcool est un dépresseur du système nerveux central. A éviter avec des anxiolytiques, des antidépresseurs ni des hypnotiques (cf somnifère).

* Notez qu’un intervalle de 2 à 3 heures entre la prise du médicament et l’aliment suffit!
** Il est très important de cesser toute consommation ces aliments proscrits pendant toute la durée du traitement.

La meilleure attitude est la prévention : il vaut toujours mieux demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant de prendre un médicament ou un complément. Ce sont des conseils précieux à garder à portée de main.

medicament

Source :

Extenso

Une pilule, une granule

Passeport santé

Santé Canada

 

 

Mauvaise haleine, au secours…

Mauvaise haleine, au secours…

Vous puez de la g… ? Votre interlocuteur garde toujours ses distances ? Voir recule quand vous vous approchez ?

Peut-être votre haleine n’est-elle pas fraîche; un détail qui tue socialement et professionnellement.

Parce que si vous vous brossez les dents régulièrement, ne fumez pas, n’avez pas mangé un shish kebab sauce à l’ail… peut-être devriez-vous lire ce qu’il suit et changer quelques habitudes.

Qu’est-ce qu’il vous fait puer du gosier ? Petit palmarès :

N. 1 : les bonbons ! On les achète pour se rafraîchir, mais certains contiennent de l’Appenzell. A long terme l’Appenzell donne mauvaise haleine.

N.2 : Le sucre (des bonbons par exemple). Il permet la prolifération de certaines bactéries dans votre bouche qui rejettent des composés sulfurés volatils qui sentent vraiment mauvais.

N.3 : Une mauvaise digestion des produits laitiers. Il s’agit dans ce cas d’un des symptômes d’intolérance. Seule solution : l’exclusion. Rencontrez votre nutri préférée pour aider à les substituer.

N.4 : Certains régimes comme ceux riches en protéines (cf l’ammoniac) ou ceux pauvres en glucides (cf la cétose ou haleine de fruit pourri). Il s’agit souvent d’effet secondaire transitoire. Ouf !

N.5 : Vous oubliez de boire de l’eau ! Conséquence : une bouche sèche et pâteuse qui offre un milieu idéal pour la prolifération des bactéries.

N. 6 : Vous oubliez de respirer profondément. Encore une histoire de bactéries (anaérobies cette fois) qui voient leur chance de se développer dans votre bouche.

N. 7 : Une histoire d’hormones : parait-il que les niveaux d’œstrogènes bas lors des menstruations a pour effet de diminuer la production de salive. CQFD.

N. 8 : Lors d’un jeun comme celle du matin pour plein de raisons énoncées plus haut. Dans ce cas, il ne faut pas trop s’inquiéter.

N. 9 : Les bains de bouche qui contiennent de l’alcool. Pourquoi ? parce qu’ils assèchent la bouche. Alors oubliez le cercle vicieux des bains de bouche frénétiques.

Sclérose en plaque : -10 % sur votre 1ère consultation

Sclérose en plaque : -10 % sur votre 1ère consultation

Tout le mois de février, bénéficiez de 10 % de rabais sur votre première consultation  »Traiter la sclérose en plaque » qu’elle ait lieu en clinique ou à domicile !

Pour devenir l’acteur de votre bien-être, nourrissez votre santé !

Avez-vous lu les trois derniers articles de Nourrir sa santé sur la sclérose en plaque ?

[email protected]

438 492 4987

Remerciement à mon ami Hossein, photographe, pour m’avoir confiée ses photos si belles, si pures et empreintes de liberté…